Câblage du Réseau Informatique
Bien faire son choix
Le choix dans la catégorie de câble à prendre en compte lors de la construction d’un réseau informatique est très importante.
Plus votre vitesse de transfert est élevée (Mbit/s ou Gbit/s) et plus la résistance et l’induction (effet de rayonnement champ magnétique) des conducteurs dans le câble devront être faible.
Un câble qui rayonne produit des harmoniques (fréquences parasites) qui perturbent la qualité du signal.
C’est pourquoi il existe différente catégorie de câble Ethernet correspondant à une plage de fréquence précise et subdiviser en type de câble comme suit :
Le câble catégorie 5 (ou Cat 5) sert de moyen de liaison pour la transmission de données à des débits allant de 10 à 1 000 Mbit/s (Gigabit Ethernet). Il est largement employé dans le câblage de réseaux informatiques utilisant à la fois une topologie en étoile et la technologie Ethernet.
  La catégorie 5 est composée de quatre types de câbles à quatre paires torsadées :
•              Le câble U/UTP d'impédance 100 ohms (le plus utilisé et le moins cher), il n'est pas blindé ;
•              Le câble F/UTP d'impédance 100 ohms et écranté, il est constitué d'un feuillard d'aluminium enroulant les quatre paires torsadées protégées par une gaine externe ;
•              Le câble U/FTP, chaque paire torsadée est individuellement blindée par une tresse étamée ;
•              Le câble S/FTP, chaque paire torsadée est individuellement blindée par une tresse étamée en plus d'une seconde tresse externe qui blinde les quatre paires. Ce câble assure une protection maximale contre les interférences.

Le câble catégorie 6 de classe E est une évolution en termes de gradation des performances du câblage pour les liaisons de type Ethernet utilisant des conducteurs à paires torsadées non blindées ou blindées. Il est rétro-compatible avec les câbles catégories 5 UTP et 5e FTP de classe D et permet de transmettre des données à des fréquences jusqu'à 250 MHz et à des débits théoriques ne dépassant pas 1 Gbit/s sur une longueur de 100 mètres (pratiquement et en tenant compte du soin apporté à la fabrication, ce type de câble peut permettre l'utilisation du standard 10GBASE-T - 10 Gbit/s - jusqu'à 56 mètres) avec des tests supplémentaires sur les installations existantes.

La pose et le cheminement du câble doivent respecter certaines règles :
Séparation des câbles courant fort (220Volts/380Volts) et courant faible (informatique, domotique, téléphonie).
Cheminement du câble réseau le plus éloigné possible des câbles courant fort, notamment lorsque celui-ci doit emprunter un chemin de câble métallique, où l’on a tendance à emprunter le même rail pour plus de facilité.
Eviter  l’installation à coté de toutes sources de rayonnement tel qu’un transformateur BASSE TENSION ou moteur électrique, armoire B.T , etc...Cela permet d’éviter la ronflette du courant alternatif  à une fréquence de 50 hertz.
Eviter de plier le câble à angle droit, préférer un angle plus grand pour limiter les contraintes mécanique des conducteurs.
Choisissez un lieu stratégique pour l’installation de vos baies de brassage, la longueur de chaque câble ne doit pas excéder 100 mètres, voir 56 mètres  en théorie pour un débit 10Gbit/s.
Câblage RJ45 : Normes et Bonne pratique
LARGEUR
 Copyright Xavier Delas 2019. All Rights Reserved.